lundi, décembre 25, 2006

En ce matin de Noël où un enfant nous est né...


Tino Rossi
LA MARCHE DES ROIS
1972


De bon matin,
J'ai rencontré le train
De trois grands Rois qui allaient en voyage,
De bon matin,
J'ai rencontré le train
De trois grands Rois dessus le grand chemin.

Venaient d'abord les gardes du corps,
Des gens armés avec trente petits pages,
Venaient d'abord les gardes du corps
Des gens armés dessus leurs juste au corps.

Puis sur un char,
Doré de toute part,
On voit trois rois modestes comme d'anges
Puis sur un char,
Doré de toute part
Trois rois debouts parmi les étendards.

L'étoile luit
Et les Rois conduit,
Par longs chemins,
Devant une pauvre étable,
L'étoile luit
Et les Rois conduit,
Par longs chemins devant l'humble réduit.

Au fils de Dieu
Qui naquit en ce lieu
Ils viennent tous présenter leurs hommages,
Au fils de Dieu
Qui naquit en ce lieu
Ils viennent tous présenter leurs doux voeux.

De beaux présent,
Or, myrrhe et encens
Ils vont offrir au maître tant admirable
De beaux présent,
Or, myrrhe et encens
Ils vont offrir au bienheureux enfant.


À la page des textes de Tino Rossi
À la page des textes

2 commentaires:

psynaj a dit…

heureusement qu'il y a ce genre de célébrations pour se sentir bien, heureux en famille
joyeuses fetes

Martine a dit…

Oui, c'est un bon moment pour s'arrêter dans nos courses folles, pour faire le point et réfléchir sur le véritable sens de la vie.

Vous aimez YouTube???

Loading...