samedi, janvier 20, 2007

Et en plus c'est vrai...

BRANCHEZ-VOUS! Info : Le MMF poursuit son opération contre l'anglicisation des raisons sociales

Autant je ne suis pas d'accord avec tous les propos des militants de la protection de la langue française. (Non pas parce que je ne trouve pas qu'il ne faut pas protéger notre langue, mais parce que je pense que ce n'est pas en empêchant les gens de parler anglais, ou toute autre langue, qu'on doit y arriver.) Autant je suis d'accord avec le fait qu'il faut protéger le français dans son emploi et dans son usage.

Pour moi, il n'y a rien de mieux que de pouvoir utiliser plusieurs langues et c'est vers cela qu'on devrait aller. C'est d'ailleurs entre autre pour cela que je suis venue au Canada, je ne pensais pas que les citoyens de ce pays se battaient à ce propos!!!!

Ce qui est dommage c'est que l'image qui ressort à l'extérieur du Canada est bien que le Québec est une autarcie et qu'on y parle français et uniquement français. Encore de la fausse représentation, il serait tout de même intéressant de dire la vérité aux gens et les laisser se faire une idée eux-mêmes plutôt que de leur donner une idée fausse de la situation et de les décevoir une fois arrivés.

Mais d'un autre côté, autant "Nul n'est censé ignorer la loi", autant il me paraît évident que de nos jours, personne ne pourrait penser trouver un travail tant soit peu rémunérateur, en Amérique du Nord, en ne parlant que français. Soyons réaliste, il est impossible à l'heure actuelle de vivre isolé, à l'époque de la mondialisation, je ne pense pas que qui que ce soit puisse supposer qu'on n'ait pas besoin où que ce soit, de parler anglais, au moins un minimum.

4 commentaires:

Adrian de Forest a dit…

Québécois de naissance, mes ancêtres sont arrivés au début de la colonie. Pour moi, la langue française est mon seul héritage de cette époque. Je suis davantage un Américain qu'un Français ou Européen. Pourtant, je suis ailleurs sur la question linguistique. Et, les interminables débats politiques sur la place du Québec au sein du Canada sont dépassés. Comme vous le dites si bien, les défis de la mondialisation demandent que l'on parle autant de langues étrangères, pas uniquement l'anglais, que de reléver d'autres défis sur le plan économique et social.

Martine a dit…

Merci pour votre commentaire Adrian. Je me demandais si vous étiez Canadien ou Européen.

Pour moi, il ne devrait plus y avoir de différences et surtout plus de ce genre de bagarres qui ne rimes à rien, encore des luttes de pouvoir inutiles. La culture n'est jamais quelque chose de perdu, dans n'importe quelle langue, et dans le plus possible si on le peut.

JAL a dit…

Restez tranquile, on voit le Quévec comme la région la plus dévélopé du Canada, pas comme un lieu où l'on ne fait que se preocuper de la conservation de la langue

Martine a dit…

Merci pour votre commentaire JAL, je parlais uniquement de la lutte pour la langue dans ce message et pour toutes les idées d'ailleurs.

Quant à savoir quelle est la région la plus développée du Canada, je ne rentrerai pas dans ce genre de discussion sans m'être renseignée avant et chiffres en main.

Vous aimez YouTube???

Loading...